Le GPL c’est quoi?

C’est dans les années 80/90 que fait l’apparition des premiers véhicules déjà équipés. Le GPL était considéré comme dangereux et ne connait pas un franc succès. Mais depuis quelques années, grâce à l’impulsion de certains constructeurs automobile, on remarque un regain d’intérêt en France. On passe de 16 587 véhicules GPL neufs vendus en 2020, contre à peine 2 300 en 2019. Rouler au GPL nécessite soit l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion déjà équipée, soit l’installation d’un kit GPL. Le fonctionnement d’un véhicule GPL est bicarburant c’est-à-dire qu’il peut fonctionner avec de l’essence et avec du Gaz de Pétrole Liquéfié .

Rouler au GPL comment ça marche ?

Le fonctionnement dépend de l’unité de contrôle, du calculateur électronique et le système de distribution de gaz. Lors du démarrage, le véhicule est en mode essence. Une fois les 40° dépassé, le véhicule passe automatiquement en mode GPL. Ce mode est largement plus écologique avec 18% en moins d’émission en CO2. Ce gaz est composé de 50% de Butane et 50% de propane.

Les avantages du GPL

Même si le nombre reste restreint en France, le nombre d’avantage aussi bien écologique qu’économique, pourrait encourager la consommation au Gaz de Pétrole Liquéfié .

On apprécie :

  • La prime à la conversion (jusqu’à 3 000 euros, sous conditions).
  • L’accès aux aides régionales quand elles existent (sous conditions).
  • L’exonération partielle ou intégrale de taxe régionale lors de la demande de carte grise.
  • Une voiture moins chère à l’usage (prix moyen de ce carburant est de 0,967)
  • Des voitures moins polluantes
  • 18% de Nox en moins et émissions de CO2 -18% par rapport à l’essence
  • Bonus écologique à l’achat
  • Coût du GPL à la pompe inférieur à celui de l’essence
  • Bicarburation
  • Autonomie étendue avec les réservoirs essence et GPL
  • 1 500 stations-service distribuent du en France
  • Valeur de revente d’un véhicule supérieure à celle d’un véhicule essence
  • Remise sur la carte grise dans de nombreux départements

Les inconvénients

On remarque tout de même quelques inconvénients à ce système tels que le coût de l’équipement, une consommation du véhicule plus importante ainsi que baisse de puissance au niveau du moteur remarquée particulièrement sur les véhicules essence avec une faible puissance à l’origine.