Crise du Covid-19 : Le port du casque en moto n’est plus obligatoire !

  |   By  |  0 Comments

C’est acté !

À compter du 31 mars 2020 (date de la publication de l’arrêté au journal officiel), le port du casque n’est plus obligatoire lors des déplacements pour les conducteurs de moto, tricycles ou scooter (à partir de 50cm3) ainsi qu’à l’ensemble des conducteurs de deux-roues à propulsion électriques ou thermiques.

 

Mais pourquoi donc ?

 

La raison est la propagation du coronavirus ! Vous allez nous dire « mais non au contraire, il est préférable d’avoir son casque pour ne pas l’attraper ? ».

Et bien non car tout d’abord le virus ne se transmet que par contact physique et n’est pas présent à l’air libre. De plus l’un des symptômes est la détresse respiratoire. Le port du casque pourrait faire conduire un grave danger à celui qui le porte en cas de détresse respiratoire.

 

Le ministère de l’intérieur a donc décidé en coordination avec le ministère de la santé de rendre le port du casque facultatif pour permettre aux conducteurs un meilleur débit d’air lors de leurs trajets quotidiens et de leur éviter ainsi d’être en situation de détresse respiratoire avec un casque.

 

A partir du 1er Avril vous pourrez conduire sans casque les cheveux à l’air libre.

Nous espérons que notre poisson d’Avril vous aura fait sourire en ces temps difficiles.

D’ici la restez chez vous et profitez-en pour réviser le code de la route si ce n’est pas encore en poche.

Coronavirus : Les examens du permis de conduire annulés jusqu’au du 15 Avril 2020

   |   By  |  0 Comments

Tous les examens du permis de conduire, pratiques et théoriques, sont annulés jusqu’au 15 Avril 2020. Une mesure afin de freiner la propagation du COVID19. Il en va de même pour les épreuves théoriques de permis de conduire auto et moto, c’est à dire du code de la route.

À la suite des décisions du Premier ministre le Samedi 14 mars, l’activité des inspecteurs du permis conduire est interrompue depuis le 16 Mars et pour une durée d’un mois minimum. Cette mesure pourra être reconduite pour une durée indéterminée.

À l’heure d’aujourd’hui, il est impossible d’estimer le nombre de candidats concernés par ce report des épreuves. Mais l’examen du permis de conduire est le premier examen de France avec 1,9 millions de candidats en 2018.

Nul ne doute qu’une fois levée les mesures de confinement levées, les candidats n’ayant pas pu passer leurs examens pendant la période de confinement vont vouloir passer leurs permis de conduire.

En attendant si vous n’avez pas le code de la route, vous pouvez vous inscrire et réviser sur www.codeexpress.fr 😉

Pour la conduite vous pouvez vous préinscrire pour le mois d’Avril ou de Mai en prenant un rendez-vous un téléphonique  sur https://passersonpermisenprovince.fr/plan-dacces-contact/ 🙂

Snapper au volant : ça va coûter cher !

   |   By  |  0 Comments

Alors que 70 % des conducteurs avouent utiliser leur smartphone au volant, le Code de la route vient alourdir les sanctions à leur encontre. À partir d’avril-mai, les 135 € d’amende et le retrait de trois points pourrait s’alourdir d’une suspension potentielle du permis de conduire.

• Le téléphone au volant, un comportement récurrent ?

Selon une étude d’Axa Prévention au mois de juin 2019, 46 % des automobilistes reconnaissent téléphoner en conduisant. Ils sont même 70 % à utiliser leur smartphone au volant pour, par exemple, envoyer un SMS, trouver une direction avec leur GPS etc. Pourtant, conduire avec un téléphone à la main multiplie par trois le risque d’accident…

• Quelles sanctions jusqu’à présent ?

Être pris en flagrant délit de conduite avec un téléphone à la main est, aujourd’hui, sanctionné d’une amende de 135 € (majorée à 375 €, minorée à 90 €) et d’un retrait de trois points sur le permis. Le conducteur en état d’ivresse, sous l’emprise de stupéfiants ou en excès de vitesse supérieur à 40 km/h peut aussi écoper d’une suspension de permis totale. Mais la nouvelle loi d’orientation des mobilités (Lom) va durcir cette répression et peut-être vous démotiver à ne pas utiliser votre téléphone au volant.

• Quels changements ?

Cette loi modifie le code de la route. Un automobiliste, pris en flagrant délit de conduite avec un téléphone à la main, en ayant commis une autre infraction (excès de vitesse, feu rouge ou stop grillé, refus de priorité, dépassement dangereux…) encourt une suspension de permis de six mois, voire d’un an si cette seconde infraction est liée à la consommation d’alcool ou de stupéfiants. Il encourt, en plus, une amende de 135 € et un retrait de trois points. En prenant en compte le fait que conduire téléphone à la main influe sur votre concentration, vous pourriez vous faire suspendre votre permis en l’utilisant.

 

• Cette nouvelle sanction est-elle déjà appliquée ?

Pas encore. La mesure devrait être applicable à partir d’avril-mai, dans l’attente du décret en Conseil d’État.

Les 3 VRAIES raisons de passer son permis de conduire.

  |   By  |  0 Comments

Marre de devoir supplier vos parents ou vos amis ?

Voici les vraies raisons qui vont te motiver à enfin avoir ce p***** de permis !

 

  • Mettre Skyrock à fond !

Sans se mentir, une voiture ne sert pas qu’à se déplacer. Elle sert à faire vos meilleurs chansons ou freestyle tout en conduisant. Une fois le permis en poche, il ne vous reste qu’à récupérer quelques amis et à envoyer du JUL à fond.

 

  • Enchaîner les snaps

Que vous soyez plus Instagram ou Snapchat, on va se dire la vérité, les « stories » n’ont pas la même saveur sur le périph’ que dans les couloirs de Châtelet de Halles.

PS : Prévoir un support téléphonique costaud 😉

 

  • Regarder la concurrence (vos amis) dans le rétro.

Un coup d’œil dans le rétro gauche, un autre dans le droit et vous verrez tous les jaloux courir derrière votre caisse. On les a dans le viseur mais on les laisse loin derrière nous, sur le bitume.

 

C’est bon on t’a convaincu de l’urgence d’avoir ton permis ? Eh ben c’est possible et dès la semaine prochaine avec Permis en Province. Désormais tu n’as plus d’excuses 🙂